Accueil / Santé / Sommeil et Relaxation / Thync : des Ondes pour Calmer ou Booster votre Cerveau depuis votre Smartphone
thync
Image tiré du site officiel Thync.com

Thync : des Ondes pour Calmer ou Booster votre Cerveau depuis votre Smartphone

Thync ? Bienvenue dans un futur proche où votre smartphone va vous permettre de contrôler votre humeur !

Prévu pour débarquer en 2015, cette méthode va faire grand bruit !
Vous êtes fatigué : activez le programme pour vous booster en 15 minutes.
Vous êtes énervé : le programme calmant de 20 minutes va vous apaiser.

Comment Thync marche ?

Si toutes les informations ne sont pas encore disponible sur le site officiel Thync.com, leur produit était présenté au CES de Las Vegas. Je ne m’y suis pas rendu personnellement pour tester le Thync et me fie donc à l’excellent site anglophone gizmag.com pour vous transmettre ces informations.
En pratique :

  1. Vous placez des patchs/électrodes sur votre tête.
  2. Vous contrôlez depuis votre application sur smartphone (en Bluetooth basse énergie).
  3. Choisissez le programme calmant, énergisant ou même un mix des 2 (une sorte d’énergie positive sûrement…).
  4. Vous laissez agir pendant 15 à 20 minutes.
En plus technique :
Thync utilise des stimulations transcraniales (à travers le crâne) électriques et par ultrasons pour cibler certaines parties du cerveau et certains nerfs et muscles afin de provoquer un effet naturel calmant ou énergisant. Vous pouvez consulter le site officiel de Thync si vous souhaitez approfondir.

Un potentiel énorme !

Si Thync s’avère si prometteur, c’est bien qu’il pourrait révolutionner certains traitement à long terme comme ceux de la dépression, de l’anxiété ou encore du stress. Se sentir mieux sans les effets secondaires des médicaments, un rêve pour beaucoup !

Une “dérive” est aussi envisageable : rechercher les effets de certaines drogues apaisantes. Thync ou de futurs produits similaires pourraient bien réussir à reproduire des effets proches du cannabis ou autre. Sachant que ce dernier est considéré comme médical dans de nombreux endroits, le débat est ouvert.
Bon, d’ici à prendre quelques “doses” de Thync avant de partir en soirée, il reste quelques années, je pense…

Pour quels risques ?

Le projet Thync semble très sérieux. Une partie du site anglais présente les publications scientifiques à propos des ondes de Thync et du “neurosignaling”.
Ils clament notamment un effet supérieur au placébo.

De plus, ils prétendent travailler étroitement avec le Food and Drug Association (organisme américain de contrôle des produits mis sur le marché).

Toutefois, comment savoir les risques potentiels à long terme de ce type de sollicitations cérébrales ?

A un moment où l’on se préoccupe de plus en plus des effets des ondes électromagnétiques et autres sur notre organisme, peut-on rester confiant dans le projet Thync ?

Ce sera très certainement une grosse partie de leur boulot que de rassurer les consommateurs ainsi que les autorités de santé des différents pays !

Vous souhaitez rester informés des tendances forme et santé. Notre page Facebook, notre compte twitter et notre Newsletter (avec un petit contenu exclusif plusieurs fois par mois) sont là pour ça.
EnFormez-vous sur Le Coin Forme !

A propos Redaction_LeCoinForme

Redaction_LeCoinForme
La Rédac du Coin Forme. L'essentiel Forme et Santé !

2 commentaires

  1. moins de stress mais une tumeur au cerveau ?
    j’avoue qu’en tant que neuropsychologue et quand on sait les très délétères effets des ondes telles que celles des portables sur le cerveau, je dis restons méfiants … Après la ‘vraie’ stimulation trans-crânienne fonctionne déjà pour plein de trucs, alors on attend la suite avec impatience !

    • Yann Couderc

      C’est exactement ce que l’on essayera de vérifier sur LeCoinForme une fois le Thync dispo (même si il restera difficile d’évaluer les effets à long terme !).
      Je te consulterai avant Fanny.
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.