Accueil / Santé / Nutrition / Maigrir / Gourmandise : 3 astuces pour moins craquer !
gourmandise moins craquer

Gourmandise : 3 astuces pour moins craquer !

“La Gourmandise est l’apanage exclusif de l’Homme”
Anthelme Brillat-Savarin, extrait de Physiologie du Goût

Moins craquer ? Voilà une phrase façon LeCoinForme que j’emploie souvent pour marquer mes patients :
« La gourmandise ou comment choisir entre deux tablettes : celle en chocolat ou celle sur votre ventre ! »

Un point de vue complémentaire sur la gourmandise avec psychologie.com.

Être gourmand ? Oui ! A l’excès ? Non !

Tout le monde a son idée sur ce qu’est la gourmandise. On retiendra surtout que la gourmandise est le fait de manger sans en avoir vraiment besoin : mais est-ce vraiment grave ?

Premièrement, rassurez-vous, on est tous concerné ! La gourmandise en soit n’est pas un problème mais mal la contrôler peut en être un. Dire que certaines personnes sont plus gourmandes que d’autres revient surtout à dire que ces dernières savent mieux se limiter à l’essentiel.

Rien ne sert de porter de jugement sur la façon dont vous vous comportez. C’est un choix personnel, souvent dépendant de beaucoup de facteurs. Donc, si, pour votre ligne ou pour des raisons de santé, vous souhaitez moins « craquer », voici trois astuces simples.

3 astuces pour maitriser sa gourmandise

1/ Respecter les repas « classiques »

Vous le savez sûrement déjà mais c’est vraiment la base ! Attention, parfois si l’on mange n’importe quoi, c’est parce que l’on a vraiment faim !

C’est ce qui arrive quand on saute un repas (souvent le petit déjeuner ou le repas du midi). On va manger des « trucs » pas équilibrés en fin d’après-midi ou début de soirée.

Le « report de la faim » est aussi fréquent. On va manger plus le lendemain parce que l’on n’a pas suffisamment mangé la veille….

Voilà pourquoi vous avez toujours reçu comme conseil de ne pas sauter de repas et de ne pas manger trop peu ! Vous pouvez être sûr que vous compenserez dans la journée ou le lendemain, en grignotant des aliments plus caloriques et plus riches en sucres et en graisses.

Conseil
Manger régulièrement ET en quantité suffisante, en évitant au maximum de sauter des repas. Avoir de bonnes habitudes alimentaires est essentiel pour éviter les « crises » de gourmandises.

2/ Savoir (ou apprendre à) se contrôler

Le self-control ça se travaille et, en plus, ça apporte une vraie satisfaction personnelle.

Prenons un exemple simple et habituel !
Vous êtes à la maison, vous tournez un peu en rond et vous hésitez à manger un petit carreau de chocolat, par pure gourmandise. Analysons les deux façons de réagir suivantes :

  • Vous craquez et vous mangez le carré de chocolat (voir souvent plus!). Ça vous apporte un certain plaisir sur le moment parce que c’est bon ! Par contre, ensuite, vous allez avoir des « remords », parfois même pendant plusieurs heures… Au final, vous ne serez pas satisfait de votre réaction parce que vous savez qu’une fois le plaisir du moment passé, vous avez fait quelque chose que vous auriez préféré éviter.
  • Vous résistez malgré la tentation ! Sur le coup, ça vous embête parce que vous l’auriez bien mangé quand même ce fameux carré de chocolat ! Mais deux minutes plus tard, vous réalisez que vous avez réussi à vous contrôler ! Vous vous sentez satisfait de vous et ce, pour la journée entière !

Sachez également que les premières fois, vous aurez du mal à contrôler votre gourmandise. Cependant, après quelques tentatives réussies, vous aurez une sorte de confiance en vous qui vous habituera à résister. Au-delà du fait de surveiller votre ligne, vous serez « fier » de garder ce contrôle sur vous-même.

3/ Moins Craquer : L’astuce du bracelet

C’est devenu une mode dans de nombreux domaines, notamment outre-Atlantique : porter un bracelet pour vous rappeler votre challenge.
La règle du jeu est simple : le bracelet doit être porté le plus longtemps possible mais vous devez le retirer, pour un jour, à chaque fois que vous craquez. Les premières fois, on a tendance à craquer rapidement puis, petit à petit, on arrive à le conserver plus longtemps.
On estime que si vous arrivez à tenir 20 jours, vous avez réussi : vous êtes désormais autonome ! En général, il faut plusieurs mois pour y arriver.
Alors, prêts à essayer ? Combien de jours pensez-vous tenir ?

A retenir pour contrôler sa gourmandise

Chaque personne a sa propre manière de se comporter avec la nourriture. Si vous vous trouvez trop gourmand et souhaitez mieux vous contrôler, alors mangez suffisamment lors des repas et n’en sautez pas. Ajoutez à cela une bonne dose de self-control, ainsi qu’une motivation supplémentaire avec le jeu du bracelet et vous serez satisfait du résultat !

A propos Yann Couderc

Yann Couderc
Yann COUDERC est le Fondateur du Coin Forme. Diplômé KinéSport, Coach et Personal Trainer. Formé auprès d'Universités Française, Américaine et Australienne. Membre de la Société Française de Physiothérapie. Membre de l'Institut Européen de Diététique et Micronutrition. Fondateur et Entraineur de Bboy Assoce, BreakDance.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.