Accueil / Santé / Conseils santé / Produits chimiques et danger : 3 règles simples
pictogramme danger

Produits chimiques et danger : 3 règles simples

Nous utilisons tous des produits chimiques (et même un sacré nombre !). En fait, tout produit dont l’emballage présente des pictogrammes, petits dessins avertissant du danger (les 9 présents sur l’image ci-dessous), amène un risque potentiel.

Ce qui est paradoxal, c’est qu’à force de voir des recommandations de sécurité sur chaque emballage, nous n’y prêtons même plus attention. Un petit test : voici les 9 pictogrammes de danger en vigueur. Essayez de deviner ce que chacun indique ! Ensuite vérifiez vos réponses en cliquant ici pour connaitre la signification de ces pictogrammes de danger.

Pictogrammes danger INRS

Alors combien de bonnes réponses avez-vous eu ?

Si le thème de cet article est un peu différent des billets habituels du Coin Forme, c’est que je suis actuellement en train de terminer un cursus de formation continue dans un master de « Santé Travail Environnement ». C’est pourquoi je vais commencer à traiter de sujet plus variés tournant autour de la santé et de la forme. Voici donc 3 règles simples pour limiter les risques liés aux produits chimiques.

 

1/ Bien lire les pictogrammes et les phrases de danger

Les premières fois, analyser les pictogramme et phrases de danger peut vous sembler un peu long. Mais après quelques lectures, vous arrivez à déchiffrer rapidement les principaux dangers des produits chimiques que vous utilisez.

etiquette danger exemple
Tiré du site de l’INRS

Les 3 éléments clés sont :

  • les pictogrammes, petit dessin qui imagent rapidement les principaux dangers;
  • les phrases de risque (ou mentions de danger), qui indiquent textuellement les dangers représentés;
  • les conseils de prudence, qui expliquent plus concrètement la démarche à tenir en utilisant le produit chimique.

Pour plus d’infos, je vous conseille une lecture approfondie du site de l’INRS sur les classifications et étiquetages des produits chimiques.

 

2/ Respectez la fonction de vos produits

Si un produit a été conçu pour une utilité particulière, il y a des raisons ! La javel n’est pas faite pour se laver le corps ! Cette remarque peut paraître bête mais certains accidents arrivent en utilisant des produits d’une façon totalement aberrante. Parfois aussi, c’est en se trompant de produit, en l’utilisant à la place d’un autre. Attention à ne pas transvaser un liquide dans une autre bouteille puis à se tromper d’agent chimique par la suite…

Plus d’info sur le site du CNRS ici.

Eau javel danger
Tiré du site du CNRS

3/ Ne mélangez pas !

En voulant jouer au petit chimiste on peut provoquer des réactions complètement inattendues et parfois très dangereuses ! Alors réfléchissez-bien avant de vous lancer dans un mélange qui pourra devenir explosif, corrosif, flambant, etc

Un exemple fréquent est le mélange d’eau de Javel avec un acide ménager qui provoque la formation de chlore gazeux. Le centre anti-poison de Lille en parle ici pour les intéressés.

chimiste mélange danger

Dans tous les cas, que vous utilisiez des produits dangereux à la maison ou bien dans un cadre professionnelle, pensez à utiliser du matériel adapté aux règles d’hygiène et de sécurité. Par exemple, Frankel propose un grand nombre d’équipement de bureau, industriel et de stockage, adapté à tous types de situation.

A bientôt sur Le Coin Forme et pensez à nous suivre (si ce n’est pas déjà le cas 😉 ) sur Facebook (en likant notre page ici), notre newsletter (en vous inscrivant ici) ou encore notre chaîne YouTube par ici.

A propos Yann Couderc

Yann Couderc
Yann COUDERC est le Fondateur du Coin Forme. Diplômé KinéSport, Coach et Personal Trainer. Formé auprès d'Universités Française, Américaine et Australienne. Membre de la Société Française de Physiothérapie. Membre de l'Institut Européen de Diététique et Micronutrition. Fondateur et Entraineur de Bboy Assoce, BreakDance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.