Accueil / Sport et muscu / Running / Running et objets connectés
objets connectes pour le running
Image tirée de Nike.com - FuelBand

Running et objets connectés

Running ou course à pied rime désormais avec objets connectés : phénomène de mode ou modification en profondeur de notre forme ?

Vous n’avez pas pu les louper dans les rayons de vos magasins préférés ces derniers mois ou sous le sapin de Noël ! Selon l’étude de marché publiée début 2015 par l’institut Gfk, près de 2 milliards d’objets connectés seront vendus en France d’ici 2020, et 30 objets connectés seront présents par foyer en 2020.

Les objets connectés dans le running et, plus globalement, le sport … de quoi parle-t-on ?

En tant qu’outil capable de communiquer des mesures de données à un réseau, l’objet connecté présente de nombreux avantages pour un coureur :

  • Il fournit de multiples indicateurs de performance à l’aide de ses capteurs, par exemple la distance parcourue, les calories brûlées mais également le nombre de pas effectués ;
  • Il simplifie le suivi des performances, désormais synchronisé sur smartphone ou ordinateur ;
  • Grâce au stockage des précédentes performances, il permet d’observer les progrès accomplis et le chemin parcouru, de maintenir la motivation du runner et de l’encourager dans le dépassement de soi. 

3 objets connectés intéressants pour le Running ?

1/ Le capteur d’activités : runner occasionnel (1 à 2 entrainements par semaine)

Le capteur d’activités (également appelé bracelet connecté) va réaliser un suivi générique de données : nombre de pas, calories brûlées, distance parcourue, etc.
Les produits proposés sont de plus en plus sophistiqués et couvrent des données de plus en plus larges, comme, par exemple, la mesure du rythme cardiaque pour les derniers modèles sortis ou en préparation pour 2015.

 

Je vous conseille les derniers nés des 2 grands leaders du secteur des capteurs d’activités :

capteur d activite fitbit charge hr

2/ La montre GPS : runner aguerri (3 à 4 entrainements par semaine, avec variations de séances / préparation d’événements)

Si elle fonctionne de la même façon que le capteur d’activités, la montre GPS va plus loin : comme son nom l’indique, elle ajoute une fonction GPS qui permet de retrouver le parcours réalisé lors de l’entrainement, ainsi que divers outils pour programmer le déroulement d’une session sur internet puis le mettre en application le jour J.

Ma préférence va pour des marques de montres GPS qui proposent une offre variée en fonction du profil de runner:

 montre gps marque garmin

3/ La balance connectée : pour atteindre votre poids de forme

La balance connectée permet de suivre non seulement sa courbe de poids, mais également une large variété de données particulièrement utiles pour un sportif comme la masse graisseuse, la masse hydrique, la masse osseuse, etc.

Article en lien : Mesure de masse grasse : précis ou pas ?

Mes coups de cœur sont :

blance withings connectée

Reste à vaincre l’obstacle du prix, encore un peu élevé pour ce type de produits !

Remarques:

  • Il vaut mieux choisir les produits dont la marque est reconnue dans le secteur, afin de disposer d’applications mises à jour régulièrement et optimisées, ainsi que de partenariats avec d’autres plateformes.
  • Pour bénéficier d’une immersion technologique plus importante, si vous souhaitez acheter plusieurs objets connectés, il vaut mieux choisir plusieurs produits d’une même marque pour pouvoir centraliser toutes les données de tous les produits dans une même application Smartphone.

Un smartphone est-il plus précis qu’un capteur d’activités ou une montre GPS ?

 

D’après une étude publiée dans la revue médicale JAMA, les smartphones auraient une plus grande précision pour le comptage des pas que les capteurs d’activités. Ces résultats pourraient notamment s’expliquer par l’utilisation du GPS du smartphone (service de localisation) pour ces applications. Ainsi, l’utilisation du GPS du smartphone et de la montre GPS va permettre d’affiner les données mesurées, au contraire des capteurs d’activité qui utilisent un accéléromètre pour réaliser la mesure. En contrepartie, les capteurs d’activité consommeront moins d’énergie.

A ce stade, une seule étude comparant le nombre de pas n’est évidemment pas suffisante pour aboutir à une réponse définitive sur l’ensemble des indicateurs. Le choix, ou non, d’acheter un capteur d’activités / montre GPS doit se faire sur d’autres critères : confort d’utilisation, coût, polyvalence d’utilisation (jour et nuit).

Et vous ? Quel objet connecté avez-vous choisi ? Satisfaits ?Commentez !

A bientôt sur Le Coin Forme !

A propos Michel Chan

Michel Chan
Michel Chan est Consultant en objets connectés à Paris et à Londres. Diplômé de Supélec, école d’ingénieurs, et ancien consultant en stratégie et organisation. Pratique la course à pied et le renforcement musculaire. "Combinant mes passions pour le sport et pour les nouvelles technologies, je mets au service des lecteurs du site synthèses et nouvelles trouvailles en objets connectés."

A voir également

progamme running du mois le coin running

Road to Summer : Programme Running #2

Chaque 15 du mois, retrouvez notre programme running du mois sur Le Coin Running (catégorie …

programme running 1 le coin running

Le programme Running #1 : Tonifiez votre Course

Chaque 15 du mois, retrouvez notre programme running du mois sur Le Coin Running (catégorie …

logo le coin running

Jeu Concours pour le Lancement du Coin Running

  Avec Le Coin Running, le Coin Forme évolue pour mieux répondre aux demandes des …

3 commentaires

  1. Encore un peu débutant en sport mais fan de high-tech, je comptais m’acheter un de ces objets pour maintenir ma motivation… Merci, cette synthèse tombe à pic!

    • Yann Couderc

      Michel interviendra de nouveau, sous peu, pour approfondir le sujet des objets connectés et de l’usage des nouvelles technologies liées au sport !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.