Accueil / Sport et muscu / Conseils pour le sport / Vêtements connectés : la prochaine Révolution Sport ?
vetements connectes course a pied
Source : http://www.franceinfo.fr/sites/default/files/styles/mea_635x357/public/asset/images/2014/11/1012266_745668835487041_832.gif?itok=UhobhuN5=23&ved=0CCcQrQMwCzhk

Vêtements connectés : la prochaine Révolution Sport ?

 

Des capteurs directement intégrés dans votre short, votre t-shirt ou votre sweat ?Alors que la Paris Fashion Week – collection Automne Hiver 2015/2016 – se déroule du mardi 3 mars au mercredi 11 mars, LeCoinForme vous propose en parallèle une chronique sur les dernières tendances en matière de vêtements de sport connectés.

[su_divider top=”no”]

Le vêtement connecté, l’année de la démocratisation ?

Annoncée année après année comme étant l’innovation à suivre, la vente de vêtements connectés est pourtant marginale à l’heure actuelle, avec seulement 10 000 unités écoulées en 2014. Pourtant, à en croire une étude du cabinet Gartner, 10 millions de vêtements connectés (également appelés smart garment ou smart clothing dans la langue de Shakespeare) seront vendus en 2015, soit des ventes multipliées par 1000 en 1 an ! Le cabinet Gartner estime également que les vêtements connectés deviendront le type d’objets connectés le plus vendus en 2016, devançant même les montres et les bracelets connectés. Ils constitueraient donc le meilleur potentiel de croissance parmi les différentes catégories de produits connectés.

[su_divider top=”no”]

Qu’est ce qu’un vêtement de sport connecté ?

HexoSkin vetement connecte sport
Source : http://www.connectedtennis.info/wp-content/uploads/2014/10/HexoSkin.jpg

Pour une utilisation dans un cadre sportif, le vêtement connecté permettra, à l’aide de capteurs situés directement dans le tissu du vêtement :

  • de réaliser des mesures de distance, de calories et de nombre de pas, à l’image d’un bracelet connecté.
  • d’analyser l’activité des poumons (rythme et volume).
  • d’analyser l’activité du cœur (fréquence cardiaque et variabilité de la fréquence).
  • de détecter les anomalies cardiaques.

Les données captées sont ensuite envoyées à un boitier situé à proximité du vêtement, qui les transmet au smartphone ou à l’ordinateur.

[su_divider top=”no”]

Les principaux fournisseurs de vêtements de sport connectés sont des start-ups. Citons notamment : OMsignal, Hexoskin, et l’entreprise française Cityzen Sciences.

Le coût élevé de ces produits connectés (250$ pour un pack tee-shirt + boitier chez OMsignal et 400$ pour un pack identique chez Hexoskin) restreint pour le moment la clientèle de ce type de produits à un public de sportifs ayant besoin de contrôler quotidiennement les données mesurées, ou aux grands passionnés de nouvelles technologies et de sport. La démocratisation passera certainement par une baisse des prix des produits, et l’exploitation de ces produits par des équipementiers ou des distributeurs de produits sportifs de premiers plans.

[su_divider top=”no”]

Objets connectés : où se situent Nike, Adidas et Reebok ?

Les grandes marques de vêtements de sport sont évidemment attendues au tournant sur le sujet des objets connectés, et différentes approches ont été imaginées.

Bracelet connecté veste Nike
Source : http://content.nike.com/content/dam/one-nike/en_us/season-2014-sp/Shop/Launch/131220_NIKEFUELBAND_P2U5751_v2_26681.jpg.transform/default/image.jpg

Nike a lancé dès 2006 le capteur Nike+, qui permettait de mesurer des données (distance et vitesse) lors de courses à pied et de les envoyer vers un produit Apple, puis a créé son propre bracelet connecté en 2012, le FuelBand.  Le développement de nouveaux bracelets a cependant été arrêté en 2014, la marque ayant décidé de concentrer ses efforts sur la création et l’amélioration d’applications pour smartphones et montres connectées.

Adidas, en revanche, a un positionnement multisport, avec un sport dominant, le football: il réalise à la fois des bracelets connectés, des montres connectées, des cardiofréquencemètres, mais également des crampons de football et ballons connectés.

Reebok (désormais propriété d’Adidas) ne produit à ce jour qu’un seul objet connecté : le Reebok CheckLight, bonnet connecté qui va mesurer l’impact d’un choc ou d’un coup à la tête.

Vous l’avez compris, aucun des 3 grands équipementiers de sport ne commercialisent encore du textile connecté.
En revanche, la marque Asics s’est associée à Cityzen Sciences pour le lancement de tee-shirts de sport connectés. Soyez donc prêts si vous souhaitez être parmi les premiers acheteurs !

Le Test Lab du Coin Forme vous aiguillera bientôt sur vos choix de technologies connectées. Pour rester informés, n’oubliez pas notre newsletter gratuite et pratique !

A propos Michel Chan

Michel Chan
Michel Chan est Consultant en objets connectés à Paris et à Londres. Diplômé de Supélec, école d’ingénieurs, et ancien consultant en stratégie et organisation. Pratique la course à pied et le renforcement musculaire. "Combinant mes passions pour le sport et pour les nouvelles technologies, je mets au service des lecteurs du site synthèses et nouvelles trouvailles en objets connectés."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.